Mon chat est trop gros, que faire ?

scroll

N° URGENCES

02 96 74 94 93 (Quintin)

02 96 42 10 31 (Ploeuc)

gros chat

Vous ne le savez peut-être pas mais environ un chat sur 3 est en surpoids dans notre pays.

En cause ? L’évolution du mode de vie des chats au cours des 50 dernières années. En effet, les chats de nos grands-parents avaient principalement un rôle utilitaire de chasseurs de nuisibles. Dans cette optique ils étaient peu nourris par nos aïeux et passaient le plus clair de leur temps à courir derrière leurs proies, ce qui leur offrait une activité physique très satisfaisante.

Désormais, le chat est un membre de la famille à part entière, nous lui manifestons notre affection en lui donnant des petites friandises et il passe le plus clair de son temps à se prélasser sur le canapé ou sur les lits pour les plus chanceux. A cela s’ajoutent les effets de la stérilisation, recommandée par les vétérinaires afin de limiter la surpopulation féline et surtout afin protéger nos petits fauves des vilains virus tels que le SIDA du chat (FIV) ou la leucose. La stérilisation a néanmoins quelques effets indésirables ; elle modifie le métabolisme et favorise la prise de poids si l’alimentation n’est pas adaptée dès les premières semaines qui suivent la chirurgie.

Vous êtes fan de Garfield ou du chat de Cheshire et trouvez qu’un chat dodu est beaucoup trop mignon pour le mettre au régime ?

Sachez que malheureusement, les chats obèses vivent en moyenne 2 ans de moins que les autres ; ils ont 3 fois plus de problèmes de peau, 4 fois plus de problèmes urinaires, et ont un risque de développer un diabète 4 fois supérieur à celui d’un chat « normal ».

Un chat obèse n’est pas un doudou ou une peluche confortable, c’est un animal malade, prédisposé à tout un tas d’affections chroniques désagréables pour lui et onéreuses pour son propriétaire.

Comment savoir si votre chat est en surpoids ou obèse ? Parfois c’est évident

Parfois, il est plus difficile de s’en rendre compte mais certains indices ne trompent pas ; votre chat n’arrive plus à sauter ou à faire sa toilette ? il est devenu plus large que long ? ou vous voyez se développer au fil des années une petite poche qui pendouille sous son ventre ? il est probablement en surpoids… Dans le doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire si celui-ci n’a pas déjà abordé le sujet avec vous au cours de sa consultation annuelle.

Le chat atteint sa taille adulte vers un an, il n’a donc ensuite aucune raison de prendre du poids : si c’est le cas il ne grandit plus donc il grossit. A titre indicatif, une prise de poids de 400g pour un chat correspond à une prise de poids de 4 à 6kg pour un humain.

gros chat
chat

Vous en êtes désormais persuadé : votre chat est en surpoids.

Alors voici quelques pistes pour l’aider à retrouver la forme…

Comme vous le savez sans doute, faire perdre du poids à un chat peut s’avérer difficile, il est plus facile de prévenir que de guérir mais avec de la persévérance, on y arrive !

Comme pour nous, les deux leviers pour y parvenir : diminuer le nombre de calories ingérées et augmenter la dépense énergétique, c’est-à-dire l’activité.

Pour diminuer l’apport énergétique, il vous faudra opter pour un aliment hypocalorique, c’est-à-dire apportant 300 à 350kcal pour 100g

Si vous souhaitez connaître la densité énergétique de l’aliment que vous donnez à votre chat, il existe des outils disponilbes en ligne https://www.unegamelleautop.fr/2021/07/20/densite-energetique-aliment/

Vous avez la flemme ? un aliment hypocalorique devra comporter moins de 12% de lipides et plus de 10% de cellulose brute

Pour connaître la dose à donner à votre animal, référez-vous aux quantités recommandées pour atteindre le poids -cible de votre animal ou prenez conseil auprès de nos vétérinaires ou de nos assistantes afin de procéder à un calcul de ration et d’adapter au mieux la quantité à distribuer.

Afin d’augmenter la sensation de satiété, il va falloir essayer de ralentir la prise alimentaire de votre chat, pour cela vous pouvez opter pour une gamelle anti-glouton ou pour un pipolino qui obligeront votre chat à fournir quelques efforts pour obtenir sa nourriture. Il sera ainsi plus enclin à faire des pauses plutôt qu’à ingérer toute sa ration en 5min et cela permettra également de l’occuper en réveillant un peu son instinct de chasseur qui doit fournir des efforts et « se bouger » pour obtenir son repas.

Votre chat est affamé avec les quantités recommandées ? il commence à vous regarder du coin de l’œil en en se léchant les babines ? il va falloir ruser et jouer sur le volume de la ration

Pour cela, vous pouvez remplacer 10g de croquettes par 40g de pâtée. Oui oui, vous avez bien lu, vous pouvez donner de la pâtée à votre chat ! En effet, les dernières études démontrent que distribuer une partie de la ration sous forme de pâtée a de nombreux effets bénéfiques (augmentation de l’apport hydrique global, augmentation de la satiété, diminution des troubles urinaires…)

Votre chat boude la pâtée ou continue de vous jeter des regards implorants ? Essayez les courgettes, cuites ou crues, à volonté, de nombreux chats les apprécient et elles présentent l’avantage d’augmenter très fortement le volume de la ration pour un apport calorique négligeable.

Si votre chat vit en intérieur et ne se dépense pas il va également falloir trouver des solutions pour augmenter son activité et ainsi sa dépense énergétique.

Dans la nature, les chats passent 3 à 4 heures par jour environ à chasser et se dépenser.

Vous ne souhaitez pas organiser de lâcher de souris dans votre salon ? Voici quelques alternatives : le jeu sous toutes ses formes en est une excellente ; souris, balles, laser peuvent occuper votre chat pendant des heures pour peu que vous variez régulièrement les activités pour éviter la lassitude. La « pêche au chat » est également une activité ludique qui vous occupera tous les deux et améliorera votre complicité.

Vous avez plusieurs chats ?

Effectivement, cela complique un peu la tâche mais il existe là encore des solutions ; la plus simple ? donner les mêmes croquettes à tous les chats. En effet, les croquettes hypocaloriques sont rarement contre-indiquées (sauf affection chronique débilitante telle que l’insuffisance rénale, processus tumoral etc). Sinon, vous pouvez opter pour des gamelles à puce électronique qui ne s’ouvriront que pour le chat autorisé. Si votre gros chat ne parvient plus à sauter, vous pouvez mettre les gamelles de vos autres chats en hauteur (mais cette astuce risque de ne fonctionner qu’un temps car votre gros chat retrouvera rapidement sa mobilité, une fois le premier kg superflu envolé)

Envie d’approfondir vos connaissances en matière de nutrition animale ? Voici quelques sources sérieuses et de qualité sous différents formats (site, podcasts, livres, à vous de choisir !)

https://www.unegamelleautop.fr/

https://www.podcastics.com/podcast/la-truffe-dans-la-gamelle/

Dre Vétérinaire Charlotte Devaux,  Croquettes ou pâtée ? Bœuf ou poulet ?

chaton jeu