Paddock Paradise

scroll

N° URGENCES

02 96 74 94 93 (Quintin)

02 96 42 10 31 (Ploeuc)

Le concept a été inventé et décrit largement par l’américain Jaime Jackson dans le but de faire évoluer le cheval dans un environnement le plus proche possible de son habitat naturel. Ceci améliore la qualité des sabots et diminue les troubles métaboliques du cheval, notamment la fourbure.

Ce concept est né de l’observation des troupeaux de Mustang. Ces chevaux sauvages se déplacent sur de nombreux kilomètres, dans leurs propres traces et sur des terrains très variés en termes de sols, de dénivelé, et gravitent autour de points d’intérêt (point d’eau, abri, alimentation …).

 

Nos chevaux domestiques vivent au pré ou au box avec sortie au paddock. Leurs points d’intérêt (eau, alimentation et couchage) sont concentrés sur des zones très restreintes et leurs déplacements sont donc très peu nombreux.

Vous l’avez compris : le but du Paddock Paradise est de faire bouger le cheval pour favoriser l’entretien de ses sabots, sa musculature et son équilibre mais aussi pour mieux gérer son alimentation, et notamment l’apport d’herbe qui peut poser problème chez les chevaux ayant tendance à faire de la fourbure. Pour cela, il faut « recréer » la piste qu’ils suivraient dans la nature pour rejoindre les différents points d’intérêt.

cheval

Pour imiter cette piste, il faut créer un couloir de clôture en bordure de parcelle et aménager des espaces : des espaces plus larges pour les zones d’intérêt/de jeu et des espaces plus restreints, de passage. Le sol peut être agrémenter de sable ou de gravier pour varier les textures et stabiliser le terrain en cas d’humidité. Il est favorable de disposer le foin et l’eau a des endroits opposés pour forcer le cheval à se déplacer. De petits obstacles (barres au sol) ou jeux (pierre à lécher/ballon) peuvent venir agrémenter les zones de passage. Le centre du paddock peut servir à la confection de petites parcelles d’herbe, d’une zone de travail (carrière ou rond de longe selon les surfaces disponibles) ou même d’un potager ou d’un verger selon les envies de chacun ! Au fur et à mesure, le paddock sera modifié et adapté à votre cheval ou poney et à votre mode de vie : il est évolutif 😊