Vermifugeons moins, vermifugeons mieux!

scroll

N° URGENCES

02 96 74 94 93 (Quintin)

02 96 42 10 31 (Ploeuc)

QUEUE CHEVAL

Vermifugeons moins, vermifugeons mieux!

Réalisée de façon automatique et systématique, la vermifugation des chevaux et des petits ruminants présente deux inconvénients majeurs : l’apparition à long terme de résistances des parasites au vermifuge (si l’on utilise tous les ans le même produit, parfois sous-dosés…) et la contamination de l’environnement (avec un impact sur la faune et notamment les insectes comme les bousiers).

 

La réalisation d’analyses coproscopiques va permettre de mesurer le niveau d’excrétion des animaux et donc de décider de la mise en place (ou non) d’un traitement vermifuge.

Dans le cas des équidés, cette analyse peut être réalisée 4 fois d’avril à novembre, les animaux jeunes (jusqu’à 3 ans) nécessitant d’être surveillés plus étroitement. Pensez aussi à contrôler un animal lors de son arrivée sur un nouveau lieu de vie.

 

D’autres mesures permettent de « nettoyer » les pâtures : ramasser les crottins, alterner les pâtures, réduire le nombre d’animaux sur un hectare… La chaux ne présente pas d’intérêt, le seul moyen d’assainir une parcelle est de la labourer.

 

En conclusion : Il faut traiter aussi peu que possible, mais aussi souvent que nécessaire.

Demandez-nous conseils !